Le Chrome Dur SN
 

UN PROCÉDÉ HAUT DE GAMME

Le chromage dur est un procédé de traitement de surface par électrolyse permettant de déposer du chrome métallique sur les surfaces à traiter pour leur conférer les propriétés de ce métal.

Ce traitement bien connu et jamais égalé se distingue du chromage décoratif par sa dureté nettement supérieure et son épaisseur plus importante (de quelques micromètres au millimètre).

Revêtement privilégié dans le domaine de la mécanique pour les pièces en rotation ou en translation qui ont à résister à l’usure et à avoir de bonnes qualités de frottement, et pour les domaines où l’adhérence pourrait être un handicap (plasturgie, cylindres de laminoir…) le chromage dur apporte au matériau sur lequel il est déposé un bon coefficient de frottement et lui assure de bonnes propriétés de résistance à l’usure et à la corrosion.

POMPE PCM AVANT CHROMAGE

POMPE PCM APRES CHROMAGE

PLUSIEURS SOLUTIONS S'OFFRENT À VOUS

Une optimisation de la durée de vie des pièces par le renouvellement de dépôt de chrome.

La possibilité de recharger les pièces en épaisseur pour retrouver leurs cotes d’origine et prolonger leur utilisation

Chromage dur en protection de quelques microns à 20 microns (Flashchrome) ou Chromage dur épais jusqu’à 1 mm d’épaisseur (selon la surface)

La qualité fondamentale du chrome est sa dureté et sa résistance à l’usure. La durée d’utilisation peut être 5 à 6 fois supérieure à celle de pièces non chromées.

LES CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DU CHROME

Dureté très élevée 70 Rockwell ou 1000 Vickers

Très grande résistance à l’usure (frottement, abrasion, érosion)

Très faible coefficient de frottement et Amélioration des caractéristiques de glissement

Non-mouillabilité

Traitement des pièces sans déformation (traitement à basse température)

Amélioration des propriétés thermiques

Résistance à la corrosion

Très grande résistance aux oxydations et aux agressions chimiques :

les acides chromique, nitrique, sulfurique, gluconique, mandélique, oxalique, salicylique, stéarique…

les gaz : ammoniac, dioxyde de carbone, oxygène, air…

certains produits : les acides de fruit, le lait, le pétrole, les encres d’imprimerie, le sucre, les huiles lourdes…

Amélioration d’aspect et de durée de vie des pièces

 

LE PRINCIPE DE CHROMAGE

Notre chromage s’effectue par électrolyse d’une solution d’acide chromique à 60°C, la cathode étant la pièce à chromer. (Norme NF EN ISO 6158)

Le produit livré par nos soins est donc un revêtement de CHROME sous sa forme métallique et ne constitue aucun risque chimique pour l’utilisateur une fois sortie de nos installations. Pour en savoir plus…

Le procédé étant réalisé à faible température, les pièces ne subissent aucune déformation. Le chrome dur est parfaitement adhérent et l’apport peut être limité aux zones utiles. Il est rectifiable, rodable, polissable. De plus, dans le cadre de réparation, il peut être enlevé sans altération du support mécaniquement ou chimiquement.